IMPRIMER

Honorer nos forces : cadre renouvelé du programme de lutte contre les toxicomanies chez les Premières nations du Canada

 

Zone géographique
Pancanadienne
Organisation
Assemblée des Premières Nations, Fondation autochtone nationale de partenariat pour la lutte contre les dépendances (aujourd'hui la Thunderbird Partnership Foundation), Santé Canada
Année
2011
Sous-populations
Premières Nations; approche populationnelle (nourrissons et enfants; jeunes et adolescents; adultes; adultes plus âgés et aînés; personnes ayant des problèmes de santé mentale; communautés diversifiées)
Résumé

Élaboré conjointement par l'Assemblée des Premières Nations (APN), la Fondation autochtone nationale de partenariat pour la lutte contre les dépendances (FANPLD, aujourd'hui la Thunderbird Partnership Foundation), et la Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits (DGSPNI) de Santé Canada, Honorer nos forces est le fruit de nombreuses consultations avec des parties prenantes à différents niveaux et d'un examen complet de services liés à la toxicomanie pour les Premières Nations. Il en découle un cadre national fondé sur des données probantes qui décrit un continuum de soins visant les communautés des Premières Nations du Canada « destinés à renforcer les interventions communautaires, régionales et nationales relatives à la toxicomanie » (Assemblée des Premières Nations, Fondation autochtone nationale de partenariat pour la lutte contre les dépendances et Santé Canada, 2011, p. 2). Honorer nos forces fournit également des orientations pour garantir l'accès à des programmes et à des services appropriés et culturellement pertinents en fonction des besoins des personnes, des familles et des communautés tout au long du continuum.

Des initiatives parallèles à ce cadre incluent :

  • Stratégie nationale antidrogue (2007);
  • Plan d'action stratégique (2007) du Comité consultatif sur la santé mentale des Premières nations et des Inuits (CCSM);
  • Cadre national d'action pour réduire les méfaits liés à l'alcool et aux autres drogues et substances au Canada (2005);
  • Approche globale de la toxicomanie au Canada : recommandations pour une stratégie nationale sur le traitement (2007);
  • Vers le rétablissement et le bien-être : cadre pour une stratégie en matière de santé mentale au Canada (2009).

Ce cadre devrait être considéré comme un « document évolutif » qui peut être adapté et révisé en fonction de l'évolution des données probantes et des besoins changeants des Premières Nations.

L'Évaluation du mieux-être des autochtonesMC (EMATM) est un outil d'évaluation qui mesure l'effet d'interventions culturelles sur le mieux-être d'une personne à partir d'une approche axée sur les forces et sur la personne dans son ensemble. Il peut être consulté ici : http://thunderbirdpf.org/about-tpf/scope-of-work/native-wellness-assessment/?lang=fr. Cet instrument est le fruit du projet de recherche Honorer nos forces : la culture autochtone en tant qu'intervention dans le traitement des dépendances (CAITD) (Honouring Our Strengths: Indigenous Culture as Intervention in Addictions Treatment [Casl]), une collaboration entre la Fondation autochtone nationale de partenariat pour la lutte contre les dépendances (aujourd'hui la Thunderbird Partnership Foundation), l'Université de la Saskatchewan, l'Assemblée des Premières Nations et le Centre de toxicomanie et de santé mentale.

Objectifs

Le cadre présente un continuum de soins composé de six éléments clés. Ceux-ci visent à répondre aux besoins d'individus, de familles et de communautés ayant un grand éventail de problèmes de toxicomanie et à répondre aux besoins des populations tout au long de la vie et à travers différents groupes (Assemblée des Premières Nations et al., 2011, p. 17).

  1. « Développement communautaire, prévention et promotion de la santé »;
  2. « Dépistage précoce, interventions brèves et soins de suivi »; 
  3. « Réduction des risques secondaires »; 
  4. « Traitement actif »;
  5. « Traitement spécialisé »; 
  6. « Facilitation des soins ».
Valeurs et principes directeurs

Les principes qui sous-tendent la vision de ce cadre sont fondés sur les réalités culturelles des Premières Nations : « Centralité de l'esprit […] Liens […] Accent sur la résilience […] Soutien holistique […] Accent mis sur la communauté […] Respect […] Équilibre […] Responsabilité partagée […] Compétence culturelle […] Sécurité culturelle » (Assemblée des Premières Nations et al., 2011, p. 8-9).

Promotion/prévention/intervention précoce

Le cadre décrit l'utilisation d'approches axées sur la prévention et la promotion de la santé pour réduire les problèmes futurs de toxicomanie ou de santé mentale en cherchant à réduire les facteurs de risque, à promouvoir les facteurs de protection et à favoriser le développement communautaire par la promotion de la santé communautaire. 

Au sein de l'élément 1, le cadre propose des activités de développement communautaire, de prévention universelle et de promotion de la santé, y compris : accorder une attention particulière aux déterminants sociaux de la santé propres aux Premières Nations en adoptant une approche globale en matière de développement communautaire, approche conçue  et menée par les communautés des Premières Nations afin de favoriser la prise en charge locale des services; adopter des politiques sur l'alcool menées par la communauté; soutenir les parents et les familles ayant des jeunes enfants et mettre en œuvre des activités pour les jeunes; mieux coordonner les services à travers les secteurs et entre les services de prévention et de promotion, de traitement et d'intervention communautaire afin de promouvoir une approche multidimensionnelle axée sur le mieux-être de la communauté; élaborer une stratégie de prévention universelle et de promotion de la santé, avec des résultats et des indicateurs définis; définir le rôle de la culture dans la conception et l'offre des services. 

Évaluation/mesures/indicateurs

Un Comité directeur du renouvellement du Programme national de lutte contre l'abus de l'alcool et des drogues chez les Autochtones (PNLAADA) orientera la mise en œuvre du cadre. Celui-ci sera soutenu par les partenaires nationaux du renouvellement — l'APN, la FANPLD (aujourd'hui la Thunderbird Partnership Foundation) et Santé Canada, qui devront suivre les progrès réalisés dans la mise en œuvre et les communiquer. Des outils ou des guides seront créés pour la mise en œuvre du cadre et pour en faciliter la compréhension, notamment son usage en tant que cadre de pratique exemplaire afin d'orienter la conception, la prestation et la coordination des services de lutte contre les toxicomanies et de santé mentale à différentes échelles.

Sources

Assemblée des Premières Nations, Fondation autochtone nationale de partenariat pour la lutte contre les dépendances et Santé Canada. (2011). Honorer nos forces : cadre renouvelé du programme de lutte contre les toxicomanies chez les Premières nations du Canada. Consulté en ligne à : http://www.thunderbirdpf.org/wp-content/uploads/2014/02/honorer-nos-forces.pdf  

Stratégies et rapports d'évaluation précédents

S. O.

IMPRIMER