IMPRIMER

Cadre de référence de mieux-être des Premières Nations du Yukon

 

Zone géographique
Yukon
Organisation
Conseil des Premières Nations du Yukon 
Année
2015
Sous-populations
Premières Nations; approche populationnelle (enfants, jeunes et familles; personnes vivant avec un handicap; personnes ayant des problèmes, des maladies et des troubles de santé mentale; personnes vivant avec une dépendance et leur famille; aînés; communautés)
Résumé

En 2013, la Commission pour la santé et le développement social a été créée pour coordonner l'élaboration d'une stratégie de mieux-être. Toutefois, les « membres de la Commission préféraient que le cadre de référence adopte une structure libre et non prescriptive plutôt que le caractère officiel d'un plan stratégique. L'intention était que le cadre reflète un point de vue partagé et holistique du mieux-être, qu'il intègre des priorités d'intervention courantes et qu'il offre des occasions de coordonner les efforts aux paliers régionaux ou territorial » (Council of Yukon First Nations, 2015, p. 4, traduction libre). Le Cadre de référence de mieux-être des Premières Nations du Yukon est le fruit de la contribution des communautés et d'un examen des travaux existants au Yukon et ailleurs au pays.

Ce cadre s'appuie sur la définition suivante du mieux-être : « le mieux-être est un équilibre holistique de bien-être physique, spirituel, mental et émotionnel », lequel est renforcé lorsque les personnes concernées trouvent un but, un sens, un sentiment d'appartenance et l'espoir (Council of Yukon First Nations, 2015, p. 2, traduction libre).

Objectifs

Six thèmes constituent un cadre global du mieux-être qui guide la prise de décision au palier local, régional et territorial :

  1. « Façons d'être et de faire traditionnelles;
  2. Lieu, but et appartenance;
  3. Modes de vie sains, promotion et prévention;
  4. Soins médicaux, santé et services sociaux;
  5. Santé mentale et bien-être;
  6. Soutien du personnel des Premières Nations du Yukon » (Council of Yukon First Nations, 2015, p. 8,traduction libre)

Le cadre définit également des possibilités d'actions associées à chaque thème.

Valeurs et principes directeurs

Les principes directeurs du cadre sont les suivants :

  • « La culture, les traditions et la langue sont des fondements essentiels du mieux-être.
  • Les aînés sont une source de sagesse et nous guident dans notre cheminement commun.
  • Nos enfants ont le droit de vivre dans des foyers propices à la santé et au bien-être.
  • Tout le monde a le droit de se sentir en sécurité, d'avoir des aliments sains, des vêtements et un abri, et d'avoir accès à une éducation et à un emploi valorisant.
  • Entrer en contact avec les autres, avec le Territoire et avec la nature favorise le mieux-être, la résilience et la durabilité.
  • Nos valeurs de respect et de partage constituent la base de nos actions envers les autres » (Council of Yukon First Nations, 2015, p. 8, traduction libre).
Promotion/prévention/intervention précoce
La Commission pour la santé et le développement social considère comme prioritaires les questions de santé mentale, de dépendances et de toxicomanie et la mise en œuvre des stratégies d'intervention en cas de crise (ex. : en matière de prévention du suicide).
Les actions incluses sous les thèmes 1, 2 et 6 sont liées aux déterminants sociaux plus larges de la santé : élaborer et mettre en œuvre des stratégies visant le développement sain des jeunes enfants; promouvoir des politiques en matière de garderies qui soient ancrées dans la culture, les traditions et les langues des Premières Nations, ainsi que des habiletés parentales traditionnelles; renforcer la capacité des collectivités; fournir des programmes en milieu scolaire; offrir aux adultes de la formation professionnelle et d'autres occasions d'apprentissage. D'autres actions incluent définir des stratégies visant à encourager un plus grand usage des langues des Premières Nations, intégrer des approches basées sur la culture et offrir des occasions d'approfondir les connaissances et les compétences traditionnelles. D'autres actions proposées incluent renforcer les capacités de promotion de la santé au moyen de formations et de ressources destinées aux professionnels de première ligne et mettre en place des programmes de promotion du mieux-être en milieu de travail.
De plus, le thème 3 (Modes de vie sains, promotion et prévention) propose de commencer des activités de promotion de la santé à un jeune âge et de les prolonger tout au long de la vie, de promouvoir les modes de vie sains dans le cadre d'événements communautaires, d'augmenter les activités de prévention de la consommation d'alcool et de drogues chez les enfants et les jeunes et d'accroître les efforts de prévention relativement à la toxicomanie et aux dépendances.
 
Plus précisément, les mesures mentionnées dans le cadre du thème 5 (Santé mentale et bien-être) incluent la mise en œuvre de stratégies pour réduire la stigmatisation; l'élaboration d'une stratégie globale en matière d'alcool et de drogues; la mise en œuvre de stratégies visant à combattre et à prévenir la violence latérale; la création des soutiens en matière de logement, d'éducation et de formation, d'emploi, de garde d'enfants et de parentalité pour faciliter le rétablissement; la création d'une stratégie de santé mentale qui correspond à ce cadre de référence et au Cadre du continuum du mieux-être mental des Premières Nations.
Évaluation/mesures/indicateurs
Des indicateurs de mieux-être de la famille et des communautés, tirés du Guide de mieux-être mental des Premières Nations du Yukon (Yukon First Nations Mental Wellness Workbook) (2010), sont inclus dans l'Annexe B (p. 41-42).
Sources

Council of Yukon First Nations. (2015). Yukon First Nation Wellness Framework. Whitehorse : Council of Yukon First Nations. [non publié] Disponible en anglais seulement.

Stratégies et rapports d'évaluation précédents

S. O.

IMPRIMER