IMPRIMER

Stratégie manitobaine en matière de santé et de mieux-être des Premières Nations. Plan d'action : un plan d'action décennal 2005-2015


Zone géographique
Manitoba
Organisation
Assemblée des chefs du Manitoba
Année
2006
Sous-populations
Premières Nations
Résumé
La Stratégie manitobaine en matière de santé et de mieux-être des Premières Nations est le fruit de recherches, de délibérations politiques et de consultations auprès de diverses parties prenantes, y compris des dirigeants des Premières Nations ainsi que des membres du réseau communautaire et des fournisseurs de programmes. La stratégie répond « aux besoins et aux valeurs [des Premières Nations] dans les programmes de santé et les modèles de prestation de services, tout en cherchant à réaliser la vision d'un système de soins de santé administré par les Premières Nations » (Assembly of Manitoba Chiefs, 2006, p. 9, traduction libre). En résumé, les objectifs globaux incluent l'augmentation de l'espérance de vie, la réduction de la prévalence des troubles et des maladies et le renforcement des infrastructures pour améliorer l'accès des Premières Nations aux programmes et aux services de santé. Ces objectifs sont définis et transformés en priorités et en domaines d'intervention principaux. Des mesures à court terme (moins d'un an), à moyen terme (1-5 ans) et à long terme (5-10 ans) sont précisées pour chaque domaine d'intervention principal.
Objectifs

Les priorités suivantes sont mentionnées :

  1. « Concevoir et mettre en œuvre un cadre structurant pour la prestation des systèmes de santé chez les Premières Nations;
  2. Renforcer des soins de santé primaires globaux;
  3. Soutenir le bien-être émotionnel et social;
  4. Agir sur les déterminants sociaux de la santé;
  5. Poursuivre les activités d'information et de recherche sur la santé » (Assembly of Manitoba Chiefs, 2006, p. 6, traduction libre).

De plus, sept domaines d'intervention sont définis pour créer un système de soins de santé plus efficace :

  1. Travailler vers un cadre de référence du système de soins de santé;
  2. Promouvoir et protéger les modes de vie, les méthodes de guérison, les remèdes et les formes de bien-être traditionnels;
  3. Faciliter le contrôle par la communauté des services de soins de santé primaires;
  4. Améliorer le bien-être émotionnel et social;
  5. Créer une main-d'œuvre compétente de professionnels de la santé;
  6. Soutenir un financement et des activités durables, en fonction des besoins;
  7. Assurer la reddition de comptes.
Valeurs et principes directeurs

S. O.

Promotion/prévention/intervention précoce
Dans le cadre d'une approche holistique des soins, des mesures générales sont proposées pour agir sur les déterminants sociaux de la santé, y compris le logement, la santé environnementale (ex. : l'eau potable), l'éducation, la langue et la culture, les possibilités économiques (ex. : l'emploi), la justice (sécurité, violence), etc. De plus, la promotion de la guérison traditionnelle et des savoirs traditionnels passera entre autres par des activités qui encouragent l'utilisation d'aliments traditionnels; protègent les terres traditionnelles, les lieux sacrés, les sites cérémoniels, etc., et en assurent l'entretien; encouragent les cérémonies traditionnelles et font la promotion des valeurs culturelles; encouragent les rencontres entre jeunes et aînés et les camps culturels, tout en concevant d'autres programmes destinés aux jeunes. De plus, le recours à une approche axée sur la santé des populations et à des approches axées sur le développement des communautés pour soutenir et renforcer la capacité des collectivités est aussi mentionné.

Sous le domaine d'intervention principal 4, « Mieux-être émotionnel et social », des mesures visant à améliorer la santé mentale des Premières Nations et à rétablir le bien-être émotionnel et social ainsi que des investissements additionnels en amont dans la promotion de la santé mentale sont proposées. Des actions à court terme incluent « Promouvoir et exercer des pressions en faveur d'investissements en amont (c.-à-d. axés sur la prévention) dans des programmes de santé mentale et des stratégies de prévention du suicide qui reflètent un modèle holistique de soins » (Assembly of Manitoba Chiefs, 2006, p. 22, traduction libre). Parmi les mesures à moyen terme, notons « [l'élaboration de] stratégies communautaires et culturellement pertinentes pour répondre à l'abus d'alcool, de tabac et de drogues » et de politiques visant à « protéger les enfants, les femmes, les hommes et les aînés contre la violence psychologique et physique » (Assemblée des chefs du Manitoba, 2006, p. 23, traduction libre).

D'autres mesures pertinentes incluent définir un continuum de la santé mentale et veiller à ce que les professionnels de la santé reçoivent une formation suffisante pour répondre adéquatement aux besoins émotionnels de leur communauté.
Évaluation/mesures/indicateurs

Sous le domaine d'intervention principal 7, « Reddition de comptes », l'élaboration d'un cadre de référence pour la reddition de compte défini par les Premières Nations et d'autres mesures connexes sont définies comme étant prioritaires. Aucun autre renseignement n'est fourni.

Sources

Assembly of Manitoba Chiefs. (2006). Manitoba First Nations Health & Wellness Strategy. Action plan: A 10 Year Plan For Action 2005 - 2015. Consulté en ligne à : http://epub.sub.uni-hamburg.de/epub/volltexte/2012/12746/pdf/MFNHWS_Action_PlanAug06.pdf

Stratégies et rapports d'évaluation précédents

S. O.

IMPRIMER