IMPRIMER

Un Yukon meilleur pour tous : la Stratégie de lutte anti-pauvreté et d'inclusion sociale du gouvernement du Yukon

Aidez-nous à garder ces informations à jour en nous signalant tout changement par courriel à l'adresse val.morrison@inspq.qc.ca.

 Yukon
Stratégie ou plan d'action Un Yukon meilleur pour tous : la Stratégie de lutte anti-pauvreté et d'inclusion sociale du gouvernement du Yukon
Date de lancement Novembre 2012
Processus de consultation du gouvernement Trois documents principaux ont été utilisés pour élaborer la stratégie1, en plus de consultations avec les parties prenantes et des membres de la communauté, de sondages auprès des clients, d'évaluations de programmes et d'entrevues avec des informateurs clés.
Valeurs directrices « Reconnaissance des conditions particulières au Yukon et de la diversité de sa population;
- Reconnaissance du rôle que peuvent remplir les particuliers, la société et la collectivité dans la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale; 
- Reconnaissance du rôle et des responsabilités de tous les ordres de gouvernement dans la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale; 
- Planification réalisée en temps utile, faite de façon responsable et reposant sur des données probantes;
- Mesures axées sur la prévention de l'exclusion sociale, la réduction de la pauvreté et l'amélioration de la qualité de vie des personnes qui vivent dans de telles conditions aujourd'hui; 
- Prestation de services suivant une approche axée sur la clientèle2. »
Objectif

La stratégie de lutte anti-pauvreté et d'inclusion sociale cherche à « guid[er] l'élaboration de la politique sociale3 » au Yukon. Principaux axes d'action :
1) « Améliorer l'accès aux services;
2) Réduire les disparités;
3) Renforcer la vitalité de la collectivité4 ».

Définition de la pauvreté

Aucune n'est proposée.
Au sujet du lien entre la pauvreté et l'exclusion sociale : « La pauvreté est un des facteurs les plus évidents qui contribuent à l'exclusion sociale, mais le manque de formation, le logement inadéquat, la mauvaise santé, la participation sociale limitée, les possibilités d'emploi insuffisantes et les problèmes d'accès aux services peuvent aussi être source d'exclusion et viennent aggraver la situation5. »

Cible « [R]éduire le nombre de personnes qui souffrent de l'exclusion sociale et de la pauvreté, tout en améliorant la vie de celles qui vivent actuellement dans de telles conditions6. »
Domaines d'intervention :
- Développement des jeunes enfants
- Programmes familiaux 
- Logement 
- Formation et emploi
- Sécurité du revenu
- Intégration sociale
- Initiatives axées sur le lieu 
- Autre
Développement des jeunes enfants;
Logement;
Emploi.
Comité intersectoriel/interministériel Oui (voir plus bas — « Mécanismes »).
Mécanismes visant à assurer la mise en œuvre de la stratégie

Le Comité directeur interministériel est constitué de représentants de ministères. Le Comité consultatif communautaire est formé d'organismes communautaires « qui représentent les groupes les plus vulnérables » et il cherche à « favoriser la participation de la collectivité, [à] veiller à ce que le public soit entendu et [à] renforcer les liens entre le gouvernement et les organismes non gouvernementaux7. »

Le rôle de ces comités touche l'élaboration de la stratégie et non sa mise en œuvre.

Mécanismes visant à assurer la cohérence gouvernementale Un processus de collaboration avec des ministères gouvernementaux dans l'élaboration de la stratégie par l'entremise du Comité directeur interministériel (CDI)8.
Mécanismes de suivi Le suivi se fera de façon régulière :
- les progrès des initiatives mises en œuvre dans le cadre de la stratégie seront déclarés « au moyen de mécanismes tels que les plans stratégiques et les rapports annuels des ministères9 »;
- mesure des indicateurs de l'inclusion sociale et de la réduction de la pauvreté (voir les « Mesures utilisées » ci-dessous).
Mesures utilisées Certains des indicateurs sélectionnés sont : 
« répartition du revenu;
sources de revenu; 
mesures de la difficulté matérielle;
taux d'obtention du diplôme d'études secondaires;
compétences en littératie et en numératie;
taux d'activité de la population active; 
accès à un logement abordable;
accès aux services de santé10. »
Plan de renouvellement de la stratégie ou du plan Aucun n'est proposé.
Ministre chargé de l'application de la loi ou de la stratégie Ministre de la Santé et des Affaires sociales.


1 Ces trois documents sont les suivants (cités dans Gouvernement du Yukon [2012], p. 6) :
- Étude portant sur les problèmes liés aux conditions de logement à Whitehorse en 2010 (disponible en anglais seulement : http://www.hss.gov.yk.ca/fr/pdf/Whse_Housing_Adequacy-FINAL-DEC_03-10.pdf)
- Portrait de l'inclusion et de l'exclusion sociales au Yukon en 2010 (disponible en anglais seulement : http://www.abetteryukon.ca/files/2010_social_inclusion_exclusion_report.pdf)
- Bridges and Barriers 2010:  Yukon experiences with poverty, social exclusion and inclusion (Ponts et obstacles : analyse des commentaires reçus à la suite du symposium Bridges and Barriers, disponible en anglais seulement : http://www.abetteryukon.ca/files/bridgesand_barriers.pdf).
2 Gouvernement du Yukon (2012), p. 16.
3 Gouvernement du Yukon (2012), p. 5.
4 Gouvernement du Yukon (2012), p. 7.
5 Gouvernement du Yukon (2012), p. 8.
6 Gouvernement du Yukon (2012), p. 2.
7 Gouvernement du Yukon (2012), p. 10.
8 Le CDI comptait des membres provenant des ministères suivants :
- Bureau des statistiques du Yukon (ministère du Conseil exécutif);
- Commission de la fonction publique;
- Direction de la condition féminine;
- Éducation;
- Finances;
- Justice;
- Ministère du Conseil exécutif;
- Santé et Affaires sociales;
- Services aux collectivités;
- Société d'habitation du Yukon.
Source : Gouvernement du Yukon (2012), p. 11.
9 Gouvernement du Yukon (2012), p. 34.
10 Gouvernement du Yukon (2012), p. 34.



Lien vers la Bibliographie.

 

IMPRIMER